Episode - Saison 1

5ème épisode! Dune avec la Brasserie Dune!

Aujourd’hui on va parler de la Brasserie Dune, une petite brasserie qui vient de naître tout récemment dans le 46, pas très loin au Nord de Toulouse. 

Cette brasserie nous a gentiment offerte ces bières, et, forcément, avec un tel nom, impossible de ne pas évoquer l’oeuvre de Franck Herbert !

Bien sûr, on aurait pu évoquer avec tout ce sable environnant…

 

  • SANDMAN : Que ce soit la BD culte de Neil Gaiman pour Vertigo ou l’antagoniste de Spiderman que l’on a pu apercevoir dans le discutable 3e opus de la trilogie ciné sur le personnage de Sam Raimi
  • LA PLAGE : Le roman d’Alex Garland (scénariste de 28 Jours plus Tard et Sunshine et réal d’Ex machina et d’Annihilation) ou le film de 2000 de Danny Boyle qui en est tiré avec Leonardo DiCaprio et Guillaume Canet en Thaïlande.
  • L’AMOUR A LA PLAGE : Aoum cha cha cha ! La chanson de Niagara qui vous reste en tête. (ne me dites pas merci)

Mais au final ce qui sera au menu pour cet épisode, c’est : DUNE

 

 

Une toute nouvelle brasserie dans le Lot très prometteuse!

Pour être tout à fait franc, l’accord du jour est un coup de bol énorme. Au début, nous cherchions à trouver un accord avec Dune, forcément, on ne trouvait pas vraiment de références assez explicites, alors on s’est tourné vers une brasserie assez connue, la brasserie du Pilat… Pilat…dune du Pilat….vous voyez un peu l’idée. En plus, coup de bol, ils ont une bière appelée la Dunedu! Problème : Impossible de la trouver chez nous. Alors je savais qu’elle se vendait dans des magasins bio, mais après 6 magasins à flâner autour des rayons boulgours et quinoa, j’ai trouvé que des Moulins d’Asq! 

J’ai essayé de les contacter, mais pas de réponse, alors du coup, on était un peu ennuyés, certes, Pilat a la Mad Max, facile à trouver, et qui pourra sans nul doute nous servir, mais on avait vraiment envie de parler de Dune et là, le coup de bol! 

Je check notre compte Instagram, et je vois qu’une de nos photos a été likée par “Brasserie Dune”. Photo qui n’a rien à voir avec le film je précise, c’était une photo de notre épisode sur Mario! Ni une, ni deux, je fonce voir leur compte et là, joie! Le logo est celui de l’œuvre dont on voulait parler, et en plus la brasserie est active depuis peu. 

Je contacte donc la brasserie et explique un peu l’idée, et ils me répondent gentiment qu’ils sont super partants, et nous proposent de nous envoyer des bières pour qu’on parle d’eux! Et voici, nos bouteilles de 75cl (s’il vous plait!), qui arrivent dans un joli colis! 

Alors la brasserie Dune, c’est 2 potes, Bastien et Jean Baptiste, qui se connaissent depuis le lycée à Châteauroux. Ils se sont amusés à brasser en 2016 dans la cuisine de Bastien et ont décidé de garder cette idée en tête. 2 années plus tard, Bastien a eu l’opportunité de bosser chez la Brasserie Volcelest, une brasserie que vous pouvez voir dans certains supermarchés ou aussi chez Nature et Découvertes parfois. Il était responsable brasseur, et il y est resté 3 années. 

Nos deux copains en avaient un peu marre de la capitale et ses environs, et l’envie de descendre un peu dans le Sud, à la campagne, les titillait pas mal, surtout avec leurs projets de famille (et sachant qu’ils viennent de la campagne à la base, pas de la ville). Un retour aux sources que je comprends très bien à titre personnel, quoi de mieux que le calme après tout? 

Alors nos deux potes déménagent à Cajarc, dans le 46, à 1h au Nord de Montauban, et 2h au Nord de Toulouse, pour vous situer un peu les lieux. Et suite à ce déménagement donc, l’envie de créer une brasserie est venue à son tour! 

 

 

Alors déjà pourquoi Dune ? Ce sont tous les deux des fans de ciné, et de science fiction, et Dune fait partie de leurs films favoris, il n’a pas fallu beaucoup de temps pour partir sur ce nom là !

Alors bien sûr, les noms des bières eux, ne font pas de références directes car ils voulaient à la fois faire un clin d’œil à l’œuvre de Frank Herbert, mais aussi ne pas la jouer trop geek et perdre leurs futurs clients. 

Donc ils ont créé la Marius et Rosalie (du nom de leurs enfants), la Mille Sabords ou encore la “Aux Antipodes”. Les visuels sont aussi beaux qu’ils appellent à l’univers cinématographique sans pour autant aller trop loin dans la pop culture, c’est finalement assez bien dosé et très joli à regarder.

On a donc 5 bières : l’Ordinaire, une blonde de seigle, la Marius et Rosalie, une blanche framboise et rhubarbe, la Mille Sabords, une blonde Gose, et enfin la “Aux antipodes” une Pale Ale et la 400 coups, et une triple au pain (qui est en cours d’embouteillage en ce moment donc pas parmi nous pour l’émission). 

Donc maintenant qu’on a présenté cette prometteuse petite brasserie Dune, parlons carrément de l’œuvre en elle-même! 

 

 

Au menu du jour : Dune!

On vous en rabat les oreilles à travers un film de Denis Villeneuve sorti en salles très récemment à l’heure où l’on vous parle (genre hier) mais DUNE c’est d’abord un roman. Un roman pas tout jeune en plus car il date de 1965, soit avant STAR WARS (1977) et même avant STAR TREK (1966). Il avait même été prépublié dans le magazine américain ANALOG dès 1963.

 

 

De quoi ca parle au juste?

Cela démarre en l’an 10191 après la création de la Guilde Spatiale, dans un univers régi par un Empereur (tiens ! tiens!) nommé Padishah Shaddam IV. Dans ce monde, l’intelligence artificielle et les robots pensants sont désormais interdits et parmi les êtres humains, on retrouve des groupes organisés en fonction de leurs compétences particulières comme les Mentats, doté de performances mentales dignes des ordinateurs, ou encore les Bene Gesserit, une caste féminine responsable de l’enseignement et du développement des compétences humaines. Ce ne sont que des exemples, l’univers de Dune est assez riche ! 

Il emprunte à de nombreux éléments culturels et historiques : pas mal de termes berbères, la notion de prophète propre à la religion judéo-chrétienne, la logique cyclique des mythologies nordiques, le nom du patriarche Leto rappelle la mythologie grecque avec ce nom de la mère d’Apollon et d’Artémis, et j’en passe sur les autres emprunts bien digérés par l’auteur. Et les thèmes abordés sont assez universels, notamment le propos écologique assez en avance pour son temps et les jeux politiques…

Tout ce développement humain a été permis par l’Épice (appelée aussi le Mélange), substance assez mystérieuse que l’on ne trouve que sur la planète Arrakis, planète des sables (d’où le nom donné par les autochtones… Dune, vous vous doutez bien !). Ça fait de ce produit le bien le plus convoité de l’Univers doté d’une très forte valeur marchande. Sur Arrakis au climat des plus hostiles, l’autre produit le plus convoité est l’eau, indispensable pour la survie, au point où les habitants sont obligés de récupérer leur propre eau pour rester hydratés.

L’histoire démarre à l’arrivée du Duc Leto Atréides, sa concubine Jessica et leur fils Paul Atréides sur la planète avec leurs troupes chargés par l’Empereur de succéder aux Harkonnen, leurs ennemis héréditaires, à la tête de la planète. Il s’agit là d’un cadeau empoisonné qui est fait aux Atréides entre l’aridité d’Arrakis, l’inconnu de cette nouvelle planète et leurs ennemis à leur porte. La famille Atréides peut néanmoins compter sur ses plus fidèles compagnons : le mentat-assassin Thufir Hawat et ses meilleurs soldats Duncan Idaho et Gurney Halleck. Mais le plan des Harkonnen ne va pas tarder à pousser la Maison Atréides dans ses retranchements, notamment Paul qui va se retrouver plongé dans le monde de Dune.

 

 

Une saga romanesque mais pas que!

Frank Herbert ne se contentera pas d’un seul passage sur Dune et y reviendra pour 5 autres romans : Le Messie de Dune (1969), Les Enfants de Dune (1976), L’Empereur-Dieu de Dune (1981), Les Hérétiques de Dune (1984) et enfin La Maison des Mères (1985) que l’auteur termine avant son décès en 1986. Et depuis l’an 2000, le fils de l’auteur Brian Herbert accompagné de Kevin J. Anderson, romancier qui a oeuvré sur de nombreux romans inspirés de licences très connues comme Star Wars, X-Files, Star Trek… s’est mis à enrichir l’univers en enrichissant le Cycle de Dune avec pas moins d’une bonne de quinzaine de nouveaux romans avec pas moins de 5 sous-cycles enrichissant la saga. Bref on dépasse déjà la vingtaine de bouquins mêlant romans et nouvelles dans l’univers créé par Frank Herbert ! 

Tellement que, lorsqu’on regarde la checklist chronologique sur le site www.dunenovels.com, le roman d’origine n’est que le 20e récit sur une liste de 33 histoires et ce n’est pas fini à priori !

A côté de cela, cet univers riche a très vite inspiré les cinéastes et artistes en tout genre ! Dès les années 70, un avant-projet impliquant Patrick McGoohan est évoqué mais ne verra pas le jour avec la mort du producteur Arthur P. Jacobs (La Planète des Singes). Quelques temps après, le producteur français Michel Seydoux et le réalisateur chilien Alejandro Jodorowsky se lancent dans un projet pour le moins… pharaonique ! Le documentaire Jodorowsky’s Dune sorti en 2013 le relate d’ailleurs brillamment. Jugez du peu rien qu’au casting : l’empereur ? Salvador Dali. Le baron Harkonnen ? Orson Welles ! Et je passe sur Mick Jagger et Amanda Lear… Sans parler l’équipe technique riche de Jean Giraud alias Moebius (dessinateur de la BD Blueberry) au story-board, de Dan O’Bannon aux effets spéciaux (Blade Runner et Alien par la suite), de HR Giger (Alien aussi) aux concept-arts de certains décors et enfin d’un mix des groupes Magma et Pink Floyd à la bande son !

Vers 1980 c’est Dino De Laurentiis qui produira enfin un film Dune, avec aux manettes… David Lynch (Twin Peaks, ) même si Ridley Scott était le premier nom attaché au projet. On y retrouve entre autres Kyle MacLachlan (que Lynch rencontre à cette occasion – Twin Peaks, Desperate Housewives…), Dean Stockwell et le chanteur Sting. Le film sortira en 1984 avec une B.O. signée Toto… et fera un four ! Au point que Lynch désavouera le film, arguant que les pressions financières et celles des producteurs n’en font pas SON œuvre. Son premier montage faisait 3h30… et le film final 2h17 !

Vous nous voyez venir avec le film de Denis Villeneuve fraîchement sorti mais on va faire avant cela un petit stop en l’an 2000 avec une mini-série télévisuelle de 3 épisodes de 90 mn avec William Hurt produite pour Sci-Fi Channel et sa suite Les Enfants de Dune sous le même format en 2003.

 

 

Dune cuvée 2021

On va maintenant causer de la dernière adaptation en date à l’heure où nous enregistrons (vu que l’on est jeudi 16 septembre 2021 et qu’il est sorti ici… Hier !) : le DUNE du canadien Denis Villeneuve, à qui l’on doit dans le désordre le plus complet : Blade Runner 2049, Sicario, Prisoners, Enemy, Premier Contact ou encore Incendies. Et en plus avec un casting plutôt classieux, jugez du peu : Oscar Isaac (Postlogie Star Wars, X-Men Apocalypse, Inside Llewyn Davis…) dans le rôle du Duc Leto, Rebecca Ferguson (MIB : International, les derniers Mission Impossible…) dans celui de Dame Jessica, Timothée Chalamet (Lady Bird et Les Filles du Dr March de Greta Gerwig et dans le prochain Wes Anderson The French Dispatch) dans celui de Paul Atréides, Josh Brolin (bah Thanos dans le MCU, le grand frère dans les Goonies, les films des frères Coen No Country for Old Men, True Grit et Avé César…) dans celui de Gurney Halleck, Jason Momoa (Game Of Thrones et See dans votre télé et Aquaman sur grand écran) en Duncan Idaho. Du côté des Fremen, on a Zendaya (la série Euphoria sur HBO et la copine de Peter dans les récents Spiderman du MCU) en Chani et Javier Bardem (No Country for Old Men, Skyfall et Biutiful d’Inarritu) en Stilgar. Et enfin chez les Harkonnen, Stellan Skarsgaard (Melancholia ou Dogville pour Lars Von Trier, le Dr Selvig dans le MCU, un des pères potentiels dans Mamma Mia) et Dave Bautista (l’ancien catcheur qui joue Drax dans les Gardiens de la Galaxie ou encore un tueur dans le James Bond intitulé Spectre).

 

 

Pour aller plus loin

Sujet brassicole de l’épisode, l’article sur l’Oktoberfest fait sur le site Beer Lantern est accessible ci-dessous!

L’histoire de l’Oktoberfest !

 

 

Et pour ceux qui ont suivi la recommandation sur Epic Rap Battle of History

Greg The Beer Lantern
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées! https://thebeerlantern.com
https://www.thebeerlantern.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.